top of page

La petite histoire du mousquet Charleville modèle 1777 par ExpoAntique


Charleville Modèle 1777 ExpoAntique
Charleville Modèle 1777 ExpoAntique


Le mousquet ou fusil Charleville Modèle 1777

 

Bref historique

 

Charleville Modèle 1777 ExpoAntique : Le mousquet ou fusil Charleville Modèle 1777 est une arme de guerre française conçue sous le règne de Louis XVI par l'ingénieur Gribeauval et connue pour son emploi massif sur les théâtres militaires européens, notamment lors de la Révolution française, les guerres napoléoniennes, la Guerre d'indépendance des États-Unis et la guerre anglo-américaine de 1812, soit de la fin du XVIIIe siècle au début du XIXe siècle.

 

Le mousquet ou fusil Charleville Modèle 1777 est produit à la manufacture d'armes de la ville du même nom; Charleville. Destiné à remplacer et uniformiser l'armement des soldats français de la fin du XVIIIe siècle, toutes les pièces qui le composent sont standardisées afin d'en permettre l'interchangeabilité, ce qui représentait un atout majeur.  Fait à noter, le modèle 1777 a été décliné en pistolets d'infanterie, de cavalerie et de marine.

 

Au cours de l'Empire, sa production s'est étendue aux manufactures impériales de Saint-Étienne, de Tulle, de Maubeuge, de Versailles, de Châtellerault, de Mutzig et de Turin. Il a été également copié dans plusieurs pays, tels que les États-Unis avec son fameux Model 1795 Springfield. Cette arme fut produite à raison de 2 millions d'exemplaires, équipant tous les fantassins du Premier Empire qui combattirent sur l'ensemble des champs de bataille d'Europe et d'outre-mer.

 

Progressivement remplacé, au gré des déclassements, par le Modèle 1816/1822, le mousquet ou fusil Charleville Modèle 1777, demeura encore en service au sein de l'armée française lors de la prise d'Alger en 1830. Tombé en désuétude sur les théâtres militaire, il devient à partir de 1840, un fusil de chasse populaire apprécié de la société civile française.

 

 



Caractéristiques

 

Fusil modèle 1777 corrigé an IX :

 

Poids du fusil : 4,6 kg

Longueur du fusil : 1,529 m

Longueur du canon : 1,1366 m

Calibre du canon : 17,48 mm

Diamètre de la balle : 16,54 mm

Poids de la balle : 27,2 g

Poids de la charge de poudre : 12,24 g

Poids total de la cartouche : 39,44 g

Lumière : 0,94 mm

 

Nos répliques

 

Les reproductions de cette arme sont conformes en tous points au modèle original, tant en taille qu'en poids, et les mécanismes sont en parfait état de marche; fermeture du bassinet, batterie trempée et durcie de manière à permettre au silex de produire ses étincelles, armement du chien en deux étapes, position de sécurité, queue de culasse vissée à chaud, etc. Le canon est réalisé en acier au carbone (type:BS970 no.080M40).

 

La lumière de la chambre n'est pas percée sur toutes nos reproductions, et il est de ce fait impossible d'enflammer la poudre de la chambre, ni de de faire feu. Elles sont de ce fait qualifiées d’objets décoratifs par les autorités de nombreux pays, notamment, le Canada et la France, ce qui ne les soumet pas à une réglementation particulière.

 

Le percement de la chambre a pour effet de permettre l'utilisation de l'arme, et implique une classification de celle-ci, avec toutes les conséquences administratives afférentes, selon chaque pays. Cette modification ne saurait en tout état de cause être faite que par des personnes qualifiées et sous leur responsabilité. L'utilisation d'une arme à poudre noire pour le tir à balles implique quoi qu'il en soit une épreuve préalable, effectuée par un organisme agréé. Nous vous recommandons de respecter les règles de port et de transport des armes de catégorie armes historiques et de collection pour nos reproductions, même si elles ne sont pas classées a priori, compte tenu de leur ressemblance à des originaux. Attention, la réglementation de certains pays diffère, et ces reproductions non fonctionnelles peuvent être soumises à autorisation ou enregistrement. Il importe au client de se renseigner et de vérifier qu'il a la possibilité de les acquérir et de les importer.

Comments


bottom of page